Huit boulettes de cocaïne affichant à la pesée un poids de 25 grammes. C’est la quantité de drogue dure saisie par les limiers du commissariat urbain de Ziguinchor, par devers deux Sénégalais et un Bissau-guinéen, respectivement identifiés sous les noms de Boubacar Dramé, Salomon Diatta et Agostino Mendes, cerveau de cette bande.

Pour réussir le coup, le commissaire Mamadou Lamarana Diallo a exploité une dénonciation anonyme faisant état d’un vaste trafic de drogue dure entre Cap Skirring et Ziguinchor. Exploitant ce renseignement, le commissaire Diallo a mis en branle les éléments de sa brigade de recherche, afin d’infiltrer ce réseau, dont le cerveau avait élu domicile dans plusieurs hôtels à Ziguinchor, Cabrousse et dans Cap Skirring.

De retour de cette mission, les limiers appréhendent les trois caïds de ce trafic. Il s’agit de Boubacar Dramé 35 ans, Salomon Diatta 34 ans, de passage à Ziguinchor et le Bissau-guinéen, Agostino Mendes, commerçant de son état.

L’Observateur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here