Le retour des populations déplacées à cause du conflit casamançais ne sera pas une chose aisée pour l’Armée nationale. Après deux accidents liés à l’explosion de mines antichar qui a fait des victimes dans les rangs de l’armée, les hostilités ont repris hier dans la commune d’Adéane. En effet, les populations de cette commune du département de Ziguinchor ont été réveillées hier par des détonations à l’arme lourde. Pendant plusieurs heures, elles ont entendu des crépitements et détonations d’armes provenant, d’après des sources concordantes, de la zone de Bilass, un village abandonné par les populations. Il faut rappeler que l’armée est déterminée à mener jusqu’au bout l’opération pour le retour des déplacés.

Nous informe l’as

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here