C’est un fait qui a attiré l’attention à l’Assemblée nationale. En effet, hier vendredi, le ministre de la Microfinance était à l’hémicycle pour défendre son budget. Mais, sa collaboratrice, Yaye Fatou Diagne, coordonnatrice du PROMISE, s’est vue interdire l’accès à l’auditorium par ses éléments . La raison évoquée, le manque de places assises et le retard de Yaye Fatou Diagne.

Le fait a été évoqué par Abdou Mbacké Bara Doli et Aïda Mbodj. Ce qui a mis le feu aux poudres, renseigne le journal Libération. Car ils ont fait injonction à Zahra lyane Thiam de ne plus «répéter un tel acte car personne ne sait ni l’heure ni le jour où le décret du président  peut tomber».

Le ministre de leur répondre : «Je n’ai pas peur d’être limogée.  Le poste de ministre n’avait pas motivé mon choix d’accompagner l’actuel Chef de l’Etat.  Même limogée un jour, je continuerai mon combat politique à la base et dans le cadre de la coalition présidentiell.»

SUNUGALNEWS AVEC IGFM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here