D’après  « les  Echos » de ce jour, Moustapha  Diakhaté   est   fort   remonté  contre   certains    de   ses  compatriotes   qu’il   accuse    de   verser  dans  ce  qu’on    pourrait   appeler  de  l’indignation  sélective.
Pour   l’ex-responsable  à  l’Apr, le  traitement  différencié  de  deux  cas  de  viol  par  bon  nombre  de   Sénégalais, n’est que de l’hypocrisie. Moustapha Diakhaté dit  ne  pas   comprendre    que  les   mêmes  bouches  qui  brocardaient  Adji  Sarr,  pour  avoir  désigné  son  présumé  violeur,  demandent  à   Fatima  Dionne  de  dévoiler  le  nom  de  son  bourreau  pour  la  croire.
L’ancien    président  du    groupe    parlementaire de la majorité,   Benno  Bokk  Yaakaar,  soutient   également   que   vouloir  porter    plainte    contre    l’organisatrice    du  concours    Miss  Sénégal , au    motif    qu’elle    a   entrainé   Fatima   Dionne    dans    un  piège ayant abouti à un  présumé  viol  et  se  signaler   par   un    silence    assourdissant   sur    le  sort    de    la  masseuse du  salon   Sweet    Beauté, c’est faire preuve d’une grande hypocrisie.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here