Ouvert le 5 novembre dernier, le procès opposant Coura Ndiaye dite «Coura Macky» à sa sœur cadette A. Ndiaye et au mari de cette dernière, Mb. Sow, s’est poursuivi vendredi dernier.
Selon la partie civile, les prévenus ont profité de son absence pour lui subtiliser 5 millions de F Cfa. D’après Coura Macky, elle avait demandé à sa sœur cadette de défoncer la porte de sa chambre pour prendre de l’argent, plus précisément 500 000 F Cfa, pour l’achat d’un terrain, rapporte « Le Soleil ». Alors qu’elle se trouvait aux États-Unis, elle l’avait aussi mandatée de prendre d’autres montants.
Cependant, à son retour, elle n’a trouvé que 6 millions de F Cfa, alors qu’il devait lui rester 11 millions sur les 15 millions de F Cfa qu’elle avait gardés sous le lit.
Selon toujours le quotidien national, comme à la dernière audience, les deux conjoints ont clamé leur innocence. Mb. Sow est même allé jusqu’à accuser le fils de la partie civile d’avoir commis le vol. Mais Coura Macky est convaincue que son beau-frère est le voleur.
Quoi qu’il en soit, Me Aboubakry Barro estime que le dossier aurait pu aller devant la chambre criminelle, puisque les circonstances de nuit et de réunion sont réunies. Il a réclamé la somme de 30 millions de F Cfa pour la réparation du préjudice subi par sa cliente. Le parquet a requis 2 ans dont 6 mois ferme, alors que la défense a plaidé la relaxe pour absence de preuves contre les prévenus. À défaut, une disqualification des faits en abus de confiance pour A. Ndiaye à qui l’argent était confié.
Le tribunal rendra son jugement vendredi prochain.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here