Le déplacement de Naples à la Fiorentina, dans le cadre de la 7e journée de Serie A a été marqué d’insultes racistes adressées à trois footballeurs africains.

Dimanche, le déplacement de Naples sur le terrain de la Fiorentina (2-1) dans le cadre de la 7e journée de Serie A a été émaillé d’insultes racistes adressées à trois joueurs de l’équipe visiteuse : le Nigérian Victor Osimhen, le Sénégalais Kalidou Koulibaly et le Camerounais André Zambo Anguissa.
Victime de nouvelles provocations après le coup de sifflet final, Koulibaly a souhaité aller s’expliquer avec les «supporters» en question. «Tu m’as dit singe ? Viens ici et dis-le moi en face !» , a notamment lancé le Lion, avant de pousser un coup de gueule sur Instagram.
«’Putain de singe’. C’est comme ça qu’on m’a appelé. Ces personnes n’ont rien à voir avec le sport. Ils doivent être identifiés et tenus à l’écart des stades : pour toujours», a écrit le défenseur des Lions, logiquement très remonté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here