La valse des magistrats se poursuit. Le juge Mamadou Seck, qui dirigeait jusque-là le 8e cabinet, a été affecté au 3e cabinet d’instruction.

Selon Les Échos, il remplace le juge Cheikh Diop nommé substitut du procureur général près de la Cour d’Appel de Kaolack.

D’après toujours informations glanées par le journal, le poste de juge du 8e cabinet d’instruction est pour le moment vacant.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here