La Police des Parcelles Assainies semble plus que déterminée à sécuriser le Pont de l’Emergence, lieu de prédilection d’adolescents agresseurs. Avant-hier, les hommes du commissaire Thierno Diop, notamment la brigade de recherches, ont interpellé 05 individus qui squattaient les lieux. Les quidams, tous des récidivistes, n’avaient aucune pièce d’identité. Ils étaient cachés dans les canaux d’évacuation de l’échangeur en train de se droguer avec du diluant cellulosique. D’ailleurs, les limiers ont saisi 04 bouteilles dudit produit. Voleur de portable Apprenti chauffeur de profession, Mamadou B. a basculé dans la délinquance. A ses heures perdues, il emprunte les véhicules de transport en commun, notamment les minibus «Tata» pour voler les passagers. Lundi dernier, Mamadou a embarqué dans un minibus «Tata» à Pikine en partance pour Yoff. Arrivé à hauteur de Patte d’Oie, le susnommé a tenté, dans la bousculade, de subtiliser le portable du passager B. Fall. Ce dernier a senti une main baladeuse dans sa poche alors que son téléphone portable a déjà disparu. C’est ainsi qu’il a pris au collet Mamadou. Acculé, ce dernier sort le téléphone portable et déclare l’avoir ramassé par terre. Des explications qui n’ont guère convaincu les passagers et le conducteur qui l’a conduit au Commissariat des Parcelles Assainies. Devant les enquêteurs, Mamadou a tenté de nier les faits. Mais il a été trahi par son passé puisqu’il a été condamné pour des faits similaires. Le bonhomme a été déféré au parquet.

l »as

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here