Un vent de protestation souffle à l’Université Amadou Moctar Mbow. Les agents de sécurité réclament à ladite institution, 6 mois d’arriérés de salaire.

« Nous sommes là depuis 2016, le major nous a employés, on ne parvient même pas à rejoindre les deux bouts. Chaque mois, nous rencontrons d’énormes difficultés avant de percevoir notre salaire.

Nous sommes restés presque 5 mois sans salaire. Nous sollicitons l’aide des autorités pour que nous puissions percevoir notre argent
», explique l’agent Issa John.






Leral

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here