jeudi, 6 octobre, 2022
Sunugal multimédia

Union Africaine : Macky officiellement installé président en exercice !

par Sunugalnews.com

Le président Macky Sall vient d’être officiellement installé président en exercice de l’Union africaine pour la période 2022-2023.

La passation de témoin, entre le Président Macky Sall et le président Félix Tshisékédi, a eu lieu ce samedi, à Addis – Abeba. Après avoir pris les commandes, le chef de l’Etat Macky Sall a mis l’accent sur les défis nombreux et pressants auxquels le continent est confronté. «Il s’agit de  la paix et de la sécurité, les changements anti constitutionnels de gouvernement, de la protection de l’environnement, de la santé et du développement économique et social », indique-t-il.

Sur la question de la sécurité, Macky Sall a insisté sur la lutte contre le terrorisme,  le règlement pacifique des différends entre pays membres et la prise en charge des crises intérieures. Car pour lui, le bon sens commande de faire taire les armes, de construire des cultures de dialogue et de concertation, puisque «les antagonismes dispersent nos efforts et nous retardent sur le chemin du développement.»

«J’appelle à un examen de conscience pour réaliser la paix des braves afin de mieux nous consacrer aux autres urgences qui nous préoccupent », indique le chef de l’Etat. Il appelle plutôt, à une focalisation sur les urgences comme le lutte contre la covid, la nécessité d’assurer notre souverainneté pharmaceutique et médicale.

«Nos urgences sont aussi économiques. L’Afrique continue d’accuser du retard dans le domaine du développement, malgré ses énormes potentialités », ajoute le président Macky Sall qui veut  une convergence de toutes les énergies positives vers la transformation structurelle  du continent, «en faisant émerger l’Afrique des infrastructures modernes, routières, autoroutières, ferroviaires portuaires et aéroportuaires. Mais aussi l’Afrique des centrales électriques, de l’agrobusiness des plateformes industrielles et numériques.»

Le président Macky Sall veut aussi, que le continent renforce sa résilience en matière de nutrition et accélère le travail sur le capital humain. Mais surtout, que l’Afrique forge sa souveraineté alimentaire en produisant plus et mieux, en améliorant les intrants, la maitrise de l’eau, le développement des chaines de valeurs et la facilitation de l’accès au marché, tout en mettant les jeunes et les femmes au cœur des politiques.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire