Pour une simple photo obscène d’une fille belge publiée via le net, un riche commerçant officiant au Centre-ville de Dakar a été escroqué à hauteur de 14 millions Fcfa, rapporte Les Échos.

Quid des faussaires ? Il s’agit d’une bande de trois individus composée d’un charlatan, d’une fille et de sa tante.

Cette dernière, cerveau du gang, planifie les coups contre d’honnêtes citoyens et distribue les différents rôles.

Ainsi, voulant plumer le commerçant, elle concocte un plan et demande à sa nièce de le piéger.

Cette dernière use de stratagèmes sur les réseaux sociaux, entre en contact avec le richissime homme d’affaires et échange des paroles salaces avec lui, histoire de le ferrer.

Elle se présente d’abord sous l’identité d’une certaine Oumou Khaïry et affirme vivre aux États-Unis d’Amérique (Usa).

Le commerçant mord à l’hameçon de la bande et commence à échanger des posts indécents  avec la jeune fille.

Et pour mieux ferrer sa proie, celle-ci se procure des photos obscènes d’une jolie fille belge et les montre au riche homme d’affaires.

Ce dernier fantasme sur les images à caractère pornographiques. Il se montre subitement très généreux à l’endroit de la demoiselle et lui exprime son désir ardent de l’épouser.

Sachant que le plan fonctionne comme prévu, la tante de la fille revient à la charge et passe à un autre palier de son plan machiavélique consistant à demander à sa nièce de soutirer de grosses sommes d’argent au commerçant.

Celle-ci «accepte» l’offre de mariage et réclame une forte somme en guise de dot. Son étalon noir de fiancé accepte et débourse séance tenante le montant réclamé.

Mais, la fille le relance et demande de lui envoyer de l’argent dans le cadre des préparatifs de l’évènement pour sa famille, en l’occurrence son oncle établi à l’intérieur du pays, et à sa tante domiciliée à Ouakam.

L’oncle en question est le charlatan de la bande. Mais, le commerçant découvre la supercherie et saisit la Brigade de Recherches de la gendarmerie qui démantèle la bande.

Arrêtés, les faussaires sont déférés pour association de malfaiteurs, escroquerie et diffusion de données personnelles à caractère pornographique.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here