Au moment où ces lignes sont écrites, ça chauffe grave sur l’avenue Cheikh Anta Diop devant l’université. Des étudiants, armés de pierres font face aux forces de l’ordre qui ripostent avec des grenades lacrymogènes. Pour l’instant, l’atmosphère est tendue et la situation a créé des embouteillages monstres aux alentours du l’université Cheikh Anta Diop. 
Nous y reviendrons…

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here