L’enquête sur le trafic présumé de passeports diplomatiques qui éclabousse les  deux députés de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY) commence à porter ses fruits.

Deux agents du ministère des Affaires étrangères et une autre personne détentrice d’un passeport diplomatique ont été cueillis par la Division des investigations criminelles (DIC), informe L’Observateur.

Placés en garde à vue, ils seront déférés au parquet, aujourd’hui lundi, au Parquet.

Lors de leur audition, ils ont balancé les noms de quelques détenteurs de passeports diplomatiques.

L. S., un des premiers arrêtés sur la liste balancée par les agents du ministère des Affaires étrangères, a confié qu’il a acheté son passeport auprès d’une autorité nommée A. K.

Il a également cité d’autres noms détenteurs de passeports. A. K., qui est en fuite, est activement recherché. Il serait hors du territoire national.
À signaler que les députés mis en cause feront face au juge le 21 décembre prochain.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here