Les transporteurs maliens et sénégalais ont annoncé une grève de 72 heures, ce vendredi. C’est pour protester contre les tracasseries dont ils font l’objet au Port de Dakar, avec notamment les taxes exorbitantes imposées aux camions de plus de 200 000 tonnes, concernant la charge à l’essieu. Toutefois, le Directeur général du Port de Dakar a réagi à cette annonce, affirmant que l’application de cette taxe est inscrite à l’article 14 de l’Uemoa. Il a toutefois indiqué que cette disposition n’est pas appliquée partout, notamment en Côte d’Ivoire et au Togo, où elle n’est pas en vigueur. Babacar Sadikh Bèye a déclaré, dans ce sens, que des discussions pourraient être ouvertes avec le ministère des Transports, pour trouver une solution à ce problème.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here