La violence s’est invitée dans les rues de Dakar ce matin avec le procès en appel de Barthélémy Dias dans l’affaire Ndiaga Diouf. Les pare-brises des véhicules de Ousmane Sonko et de Barthélémy Dias ont été atteintes par les grenades lancés par les gendarmes à hauteur de Point-E. Le cortège a finalement fait demi-tour pour emprunter un autre axe, a constaté sunugalnews.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here