En Guinée, les populations de Kaloum ont été réveillées par des tirs à l’arme lourde, non loin du palais présidentiel Sékoutouréya. Quelles forces sont derrière la tentative de coup d’Etat ?

Cette tentative de putsch est menée par les éléments du Groupement des forces spéciales (GPS). C’est ce que renseigne JeuneAfrique. Il s’agit d’une unité d’élite de l’armée aussi bien entrainée qu’équipée. À sa tête : le colonel Mamady Doumbouya. Ancien légionnaire de l’armée française, il a été rappelé en Guinée pour prendre la tête de ce corps créé en 2018.

Ces derniers mois, sa volonté d’autonomiser le GPS par rapport au ministère de la Défense avait suscité la méfiance du pouvoir de Conakry. En mai, des rumeurs infondées, faisant part de sa possible arrestation, avaient même circulé dans la capitale guinéenne. Mamady Doumbouya et les éléments du GPS font en ce moment face aux soldats de la garde présidentielle, indique JA.

guinee-ceux-qui-seraient-derriere

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here