Suites aux nombreux mouvements d’humeurs des étudiants notés presque dans toutes les universités du Sénégal, le ministre de l’ Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann qui était plongé dans un profond mutisme, vient enfin de réagir. En effet, le ministre se réjouit de l’accalmie notée ces derniers jours, à Bambey, point de départ des revendications.
Selon lui, deux unités de formation et de recherche ont décidé de revenir sur l’organisation d’une session unique.Pour ce qui est de l’Université de Matam, elle sera domiciliée dans un site unique dans la région, rassure-t-il.
« Là je vous dis quand cette crise à Bambey, ça opposait les enseignants aux étudiants. Rire… vous voyez que c’était extrêmement difficile. Mais je remercie les instances du SAES et le secrétaire général qui ont pris l’initiative de se déplacer sur les lieux pour régler un problème que personne ne pensait pouvoir régler. Cela veut dire, ils ont amené les deux parties à se comprendre et à se parler. Comme vous l’avez constaté, les UFR ont décidé de reconsidérer d’une façon ou d’une autre; je ne sais pas, je ne préjuge pas des résultats. Mais ce que nous avons aujourd’hui a fait que deux UFR à Bambey ont décidé de revenir sur l’organisation d’une session unique et ça il fallait déjà amener les instances à se réunir. Je ne pense même pas qu’il pouvait y avoir une autre structure même à l’intérieur du système universitaire si c’était pas les structures des syndicats d’enseignants qui pouvaient amener les enseignants à revenir en arrière », dit-il. Avant d’ajouter :  » Nous avons travaillé avec eux quand ils ont demandé à le faire. Nous avons considéré que c’était une bonne chose et nous les avons laissés faire. Depuis lors, ça c’est calmé.Pour l’université de Matam, j’ai écouté les préoccupations des populations. Des schémas ont été proposés. Mais ces schémas, ne cadrent pas avec le point de vue de son excellence Monsieur Macky Sall. Le président de la République qui veut que l’université de Matam soit domiciliée dans un site unique dans la ville de Matam ». a précisé Cheikh Oumar Hann sur Rfm.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here