En attendant le communiqué final, les premières informations du sommet extraordinaire des chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) à Accra commencent à tomber.

Les chefs d’États ont pris comme décision le durcissement des sanctions individuelles contre des dirigeants maliens et guinéens.  

Selon les envoyés spéciaux des médias a Accra, le gouvernement de transition malien dans une lettre adressée au Chefs d’États, annonce son incompétence à respecter la date échue pour l’organisation des élections présidentielles et législatives en février 2022.
Nous y reviendrons !

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here