Cinq femmes ont vécu l’horreur dans un hameau situé à la sortie de Sindia (département de Mbour). Elles ont été séquestrées et violées par 7 individus.

La Brigade de gendarmerie de Popenguine est aux trousses de redoutables prédateurs sexuels. Informés de l’absence des hommes de la localité, 7 individus armés, qui connaissaient parfaitement la configuration du hameau, ont débarqué sur les lieux dans la nuit de jeudi à vendredi, vers les coups de 3h du matin.

Pendant plusieurs heures et sous la menace, ils auraient séquestré et violé 5 femmes qui ont vécu le pire des cauchemars.

L’une d’elles, encore sous le choc, a expliqué aux gendarmes, la violence avec laquelle les agresseurs ont agi avant de disparaître dans la nature.

L’un des présumés a été arrêté, les autres sont activement recherchés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here