jeudi, 19 mai, 2022
Sunugal multimédia

Sextorsion à Mbour : Le tailleur vole les photos nues de l’étudiante et menace de les publier, si…

par Sunugalnews.com

Un tailleur s’est embourbé dans une rocambolesque histoire de mœurs. D. Diop, pour ne pas le nommer, a été présenté ce jeudi au parquet de Mbour pour sextorsion, collecte déloyale et diffusion d’images à caractère personnel. Selon des informations , ce tailleur a volé la sextape d’une étudiante avant de la faire chanter. Mais les policiers du poste de Diamaguène 2 de Mbour ont mis fin à la tentative de sextorsion. Révélations sur ce dossier transmis au Procureur.
Le tailleur D. Diop a abusé de la confiance de sa cliente étudiante, N. N. Diallo qui lui avait remis son téléphone portable pour lui montrer des modèles de couture. Mais le jeune homme de 19 ans a dépassé les limites, en fouillant frauduleusement dans la galerie du téléphone portable de la  jeune femme âgée 26 ans. Ne  se limitant pas là, le tailleur a transféré des photos nues de sa clientèle pour les conserver.

Plus tard, le célibataire domicilié au quartier 11 Novembre a montré la vidéo à l’étudiante. Ainsi, le maître chanteur a contraint la victime de lui donner de l’argent et de coucher avec lui, en menaçant de publier la vidéo si cette dernière refusait ses avances, selon des informations
Déboussolée, N. N. Diallo a failli céder au chantage, pour ne pas voir sa sextape sur les réseaux sociaux, selon des sources proches du parquet. Mais elle a débarqué finalement au poste de police de Diamaguène 2 de Mbour pour expliquer son calvaire.
Suite à sa plainte déposée sur la table du chef de service, les limiers ont invité la plaignante à fixer un rendez-vous fictif à son bourreau. Ce dernier est tombé dans la souricière.

En effet, il espérait satisfaire sa libido sur sa cliente. Mais grande a été sa surprise dès son arrivée sur les lieux indiqués par la victime. Et pour cause ! Le maître chanteur D. Diop a été arrêté par les policiers en tenue civile, puis embarqué au service.
Entendu sur procès-verbal sous le régime de la garde à vue, le tailleur passera aux aveux. Le mis en cause ignore même, dit-il,  le mobile de son acte. Mais le jeune homme précisera qu’il avait besoin de l’argent.
Poursuivi pour sextorsion, collecte déloyale et diffusion d’images à caractère personnel, le tailleur a été déféré ce jeudi au tribunal de grande instance de Mbour, d’après nos sources proches du parquet.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.