Corrigés à Rabat vendredi (3-1), les Lions du Sénégal retrouvent la compétition quatre jours plus tard sur la pelouse du stade Lat Dior de Thiès, contre la Mauritanie en amical (19h00). Face à un adversaire classé 100e mondial, l’équipe du Sénégal ne peut pas se contenter de gagner.

Il faut oser le dire. Aliou Cissé et ses hommes sont dos au mure même s’ils jouent des matches amicaux. Vendredi soir, l’équipe du Sénégal a sombré au Maroc. Battue mais surtout incapable de trouver une solution, elle a livré un de ses pires matches de l’ère Aliou Cissé. Il serait en revanche prématuré de tirer la sonnette d’alarme. De tout temps, même entre le Mondial 2018 et et la Coupe d’Afrique des Nations,les Lions sontépisodiquementtombésdans un trou noir. Cela leur est arrivé en finale de la CAN 2019. Encore avant, ils avaient chuté en phase de poules face à l’Algérie. A chaque fois, c’est le même esclandre, les mêmes réactions à l’emporte-pièce qui font fi de tout le passé, même le plus récent. Il ne s’agit pas de dire que, parce qu’ils sont vice-champions d’Afrique, les Lions sont devenus intouchables. Juste de prendre un peu de hauteur, d’accepter l’échec, et de s’attacher, seulement, à ce que les accidents de parcours restent à la marge.

Chasser le doute

« Cela doit être un match de rachat vue la prestation du match contre le Maroc où on a pêché dans beaucoup de domaines », a indiqué l’entraîneur Abatalib Fall. « Néanmoins la Mauritanie est dans une phase ascendante depuis quelques années avec un Chan et une Can de suite. Donc, il va falloir sortir le grand jeu et les prendre très au sérieux d’autant plus que maintenant on parle de derby sous-régional », a ajouté le technicien, relevant que les Mourabitounes seront très motivés pour battre la première nation africaine, surtout qu’ils sortent d’un succès face à la Sierra Leone. Aliou Cissé devra cependant revoir ses plans pour vaincre et lever le doute à un mois de la double confrontation face à la Guinée Bissau, comptant pour les 3et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2022. 

Sunugalnews avec Igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here