Menée par des enseignants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, une enquête universitaire, publiée par l’organisation Voix et leadership des femmes, révèle que 15 femmes ont été tuées et 1200 autres violées au cours de l’année 2019.

668 cas de violences sur mineures, 706 agressions sexuelles et plus de 1200 cas de viols sont les macabres statistiques nationales révélées par L’Observateur.

La prévalence de violence sur les femmes est de 60 % au Sénégal, au moment où la région de Diourbel bat le record des violences  basées sur le genre, avec plus de 80% de victimes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here