jeudi, 6 octobre, 2022
Sunugal multimédia

SenCaféActu de ce Vendredi 22 Juillet 2022

par Sunugalnews.com

1-Manita historique : Le Sénégal fait la razzia aux Caf awards à Rabat

 L’attaquant sénégalais Sadio Mané a remporté le Ballon d’or africain, pour la deuxième fois, à la cérémonie des CAF Awards 2022, au centre technique Mohammed VI de Rabat, où le Sénégal s’est vu décerner plusieurs autres distinctions.
 Mané, désigné meilleur joueur du continent pour la deuxième fois, avait remporté cette distinction en 2019. En sélection, le natif de Bambali, dans le sud du Sénégal, a remporté la Coupe d’Afrique des nations, la première fois pour le Sénégal. 
Au centre technique Mohammed VI de Rabat, le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, a été désigné meilleur entraîneur africain de l’année. Cissé a remporté le premier trophée continental pour le Sénégal, en février dernier, au Cameroun.
 Le Sénégal s’est également fait remarquer, avec le milieu de terrain Pape Matar Sarr, lauréat du prix du meilleur jeune joueur de l’année. L’ancien joueur de Génération Foot (Sénégal) a rejoint récemment Tottenham en quittant Metz. Il a participé au premier sacre des Lions en CAN et à la qualification au Mondial 2022.
 La sélection sénégalaise a aussi lauréate du trophée de la meilleure équipe de l’année. En février dernier, au Cameroun, les Lions du Sénégal ont été sacrés champions d’Afrique pour la première fois. Un mois plus tard, Sadio Mané et ses coéquipiers se qualifiaient à la Coupe du monde.
 Pape Ousmane Sakho, un ancien pensionnaire de Teungueth FC (Sénégal), actuel attaquant du Simba Sporting Club (Tanzanie), a remporté le trophée du plus beau but de l’année. Il a été récompensé pour la bicyclette qui lui a permis de marquer en phase de poules de la Coupe de la CAF, contre l’ASEC Mimosas, la saison dernière. (Aps)
2-Notto Gouye Diama : Un grave accident fait au moins 5 morts et plusieurs blessés graves

Un grave accident entre un véhicule « 7 places » et un camion frigo s’est produit à Notto Gouye Diama entre les villages de Thiaye et Mbidieum à hauteur du pont situé au lac Tanma. 
Le bilan provisoire fait état de 5 morts dont un homme et sa sœur résidant à Thiaye, le chauffeur du « 7 places » et une femme résidant à Ngadiaga et plusieurs blessés. 
Selon la source de Dakaractu, le camion frigo transportait beaucoup de passagers.

3-Yewwi dans le Fouta : Sonko, Barth, Khalifa Sall, Dethie Fall font une entrée remarquée à Ourossogui et se disent déterminés à conquérir le titre foncier de Macky Sall
Le pays a retenu son souffle hier soir, à l’arrivée de la caravane de Yewwi dans la région de Matam. Très en verve, les leaders de la coalition Yewwi ont entamé leur tournée au Nord par Ourossogui ouu des escarmouches étaient craints entre les militants du maire de Benno et ceux de Yewwi.

« Dans quel pays sommes-nous ? Cette provocation ne pouvait pas passer. Il faut que les gens du pouvoir apprennent à respecter les gens et les autres appartenant à d’autres sensibilités politiques », a dénoncé Dethié Fall  membre de la conférence des leaders de Yewwi, accompagné de Barthélémy Dias, Ousmane Sonko, Khalifa Sall, Maïmouna Bousso, Cheikh Tidiane Youm.
Introduisant ses camarades, le chargé des questions électorales au niveau de la coalition de l’opposition déroule ainsi le tapis rouge dans cette contrée de la région du Fouta comme pour leur signifier : « Yewwi Askan Wi n’a pas de sens interdit dans ce pays ».

4- Redressement fiscal de Queen Biz : « la DGID doit nous démontrer si d’autres artistes dans la même situation sont traités comme elle », selon Birahim Seck
Le redressement fiscal dont la chanteuse Queen Biz dit faire l’objet a attiré l’attention du Forum Civil. Birahime Seck a fait une déclaration transmise à PressAfrik, dans laquelle il demande à la Direction générale des Impôts et Domaines (DGID) d’apporter les assurances que tous les artistes dans la même situation de redevabilité de Queen Biz sont traités de la même façon.
« Nous militons pour une mobilisation des ressources, mais dans le respect du principe de l’égalité des citoyens devant la charge de l’impôt. Ainsi, la Direction Générale des Impôts et Domaines (DGID) doit nous démontrer que d’autres artistes de la trempe de Queen Biz qui sont dans la même situation de redevabilité fiscale, sont traités comme elle », a écrit le patron de la filiale sénégalaise de Transparency International.
Birahime Seck de souligner à l’endroit du régime en place et de l’administration: « Les autorités politiques doivent éviter, cependant, d’instrumentaliser l’administration fiscale à des fins de représailles politiques. L’administration fiscale doit aussi éviter d’être les bras armés des autorités politiques »
Avant de préciser: « Cela n’enlève en rien le fait que tout assujetti doit payer l’impôt dû au Trésor public donc, au contribuable ».
La chanteuse Coumba Diallo, plus connue sous le pseudonyme de Queen Biz a, via sa page Facebook qui compte plus d’1,5 million d’abonnés, a brandi, mardi, un document que lui aurait servi la Direction générale des impôts et domaines (DGID). Il s’agirait, selon elle d’un redressement fiscal de 41 millions. La chanteuse alertait ainsi en légende de sa vidéo: « Je prends l’opinion à témoin. Je ne suis ni commerçante, ni salariée et ne dispose d’aucune entreprise dans ce pays ».
5- Législatives 2022 : Des cartes d’électeurs en souffrance dans les commissions
Les citoyens sont invités à retirer leurs cartes d’électeurs en souffrance dans les commissions. Interpellé par nos soins, le Sous-préfet de Dakar-Plateau, Djiby Diallo, a insisté auprès des coalitions de partis, à sensibiliser leurs militants pour un retrait massif de leur « arme ».
Habituellement, il est avéré que nombre de Sénégalais attendent les derniers moments pour se ruer dans les sièges des commissions, dans l’optique de récupérer leurs cartes. Ce qui ne manque pas de créer de nombreux couacs dans l’organisation. Parfois, ce sont des failles imputables à l’Administration. « Nous en avons donné plus de 3000. Nous demandons aux coalitions de partis légalement constituées, d’inviter leurs militants à récupérer leurs cartes. Le scrutin approche et ils ont jusqu’à la veille des élections pour le faire », dit l’administrateur civil. Relativement aux modalités de distribution des cartes, l’article L55 alinéa précise que « les commissions visées à l’article précédent, procèdent à la remise individuelle des cartes à chaque électeur, contre décharge, sur présentation de sa carte d’identité biométrique CEDEAO et du récépissé d’inscription.
En cas de perte de la carte d’identité biométrique CEDEAO, l’électeur doit présenter un certificat de perte. S’il s’agit de la perte du récépissé, l’électeur fait la déclaration sur l’honneur auprès de la commission ». Laquelle déclaration doit, selon le Code électoral, comporter les mentions de la Carte d’identité biométrique CEDEAO de l’intéressé, informe Rewmi.
5 (Bis)- Mort de Idrissa Goudiaby : « La famille va porter plainte contre l’Etat »
L’autopsie du corps de Idrissa Goudiaby, taximan à Ziguinchor, a conclu à une mort par balle. Et l’avocat de la famille éplorée d’annoncer une plainte contre l’Etat, rapporte Senego.
Me Amadou Diallo, qui n’a pas encore reçu communication du rapport, affirme de « source sûre que la contre-expertise a révélé la mort par balle ».
L’avocat compte engager des poursuites judiciaires. Et comme l’enquête est déjà ouverte, poursuit-il, il espère que le procureur fera son travail de sorte que toute personne impliquée soit identifiée et poursuivie devant les tribunaux.
Idrissa Goudiaby a été tué à Ziguinchor lors de la manif interdite de Yewwi le 17 juin dernier.
6- Actu internationale
• Burkina Faso : Le Centre national de presse Norbert Zongo s’inquiète de l’avenir du dossier
Après l’épisode du court séjour de Blaise Compaoré à Ouagadougou au début du mois de juillet, le comité de pilotage du Centre national de presse Norbert Zongo dénonce la non-exécution du mandat d’arrêt international après la condamnation de l’ex-président à la prison à perpétuité pour son rôle dans l’assassinat de Thomas Sankara, informe Rfi. Le comité interpelle également les autorités sur le respect de leur engagement concernant l’extradition de François Compaoré, frère cadet de l’ancien président inculpé dans le dossier d’assassinat du journaliste Norbert Zongo.
• Togo : Après les attaques, les populations continuent à quitter les villages du Nord
Après les dernières attaques dans le nord du pays, la situation devient préoccupante : les populations continuent à quitter leurs villages pour les villes ou d’autres endroits qu’ils estiment moins dangereux. La situation est prise au sérieux, les autorités multiplient les initiatives et le président Faure Gnassingbé est retourné dans la région mercredi 20 juillet où il a rencontré les diverses couches de la société à Dapaong, ville située à l’extrême nord du pays, renseigne Rfi.
• L’ONU appelle à l’action pour atteindre les objectifs de développement durable de l’Afrique
L’Afrique était au centre des discussions des diplomates de l’ONU, mercredi 20 juillet. Les objectifs de 2021 de l’Agenda 2063 de l’Union africaine pour le développement durable en Afrique ne sont atteints qu’à 51%. Ce qui inquiète le président de l’Assemblée générale de l’ONU, indique Rfi.
7- Actu sports
• CAF Awards 2022 : La réaction à chaud de Mané après son trophée de Joueur de l’année
C’est fait. Sadio Mané gagne son deuxième trophée de Joueur africain de l’année après 2019 à Rabat ce jeudi, informe Afriquesports.
Après avoir soulevé ce trophée prestigieux, l’international sénégalais a livré ses impressions à chaud sur le plateau de la cérémonie des CAF Awards 2022.
« Je suis très honoré d’être là pour la 5è fois de suite. Je suis très honoré de recevoir ce trophée encore ce soir. Je remercie le président de la Fédération et mon sélectionneur Aliou Cissé. Je remercie mes coéquipiers en club et en sélection. Je remercie la population de Bambali. Je suis ému, je n’ai pas les mots. Je remercie le peuple sénégalais. Je dédie ce trophée à la jeunesse de mon pays… Je suis très heureux d’être là et j’espère que la fête sera belle« , a-t-il déclaré.
• CAF Awards 2022 / Meilleur entraîneur équipe masculine : El Táctico Aliou Cissé sacré !
Le sélectionneur de l’Equipe Nationale du Sénégal, vainqueur de la CAN 2021, a été élu « Entraîneur Africain de l’année », jeudi soir au Maroc, à l’occasion des CAF Awards, rapporte Wiwsport.
Tactique gagnante, la consécration d’un immense travail. Mais nulle ne doute qu’il va encore et pour longtemps rester avec le contentement d’avoir guidé l’Equipe Nationale du Sénégal à son premier titre en Coupe d’Afrique des Nations le 6 février au Cameroun. Un sacre tactique qui lui a donc ouvert les portes de la consécration et une récompense individuelle sur le continent.
Ce jeudi 21 juillet 2022 au Maroc, à l’occasion de la cérémonie des CAF Awards, organisée par la Confédération Africaine de Football, le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, a été élu Meilleur Entraîneur de l’année d’une équipe masculine en Afrique. Il devance l’entraîneur marocain du Wydad Athlétic Club Walid Regragui et l’ancien sélectionneur de l’Egypte Carlos Queiroz.
Pas étonnant si Aliou Cissé devient le deuxième entraîneur d’une équipe sénégalaise à remporter ce trophée, après Bruno Metsu en 2001 et 2002. Entre septembre 2021 et juin 2022, période considérée pour décerner ce titre, le Sénégal a remporté 13 de ses 17 matchs avec seulement trois nuls, contre le Togo (1-1), la Guinée (0-0) et le Malawi (0-0), et une défaite contre l’Egypte (0-1).
Pas besoin de revenir sur la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun puis la qualification en Coupe du Monde.
La Rédaction de SenCaféActu

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire