Pour sécuriser ses champs, Babacar Ngom ne lésine pas sur les moyens. L’homme d’affaires a  « recruté » toute une armée pour surveiller ses biens. Mais cela a un prix. « Je paye chaque 15 jours 8 à 9 millions de Fcfa à la Gendarmerie nationale pour assurer la sécurité de mes biens »,  a-t-il confié lors de sa prise de parole.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here