S’il y a un Directeur général qui peine à trouver ses marques à la tête de la Société d’aménagement et de promotion des zones touristiques de la Petite Côte (SAPCO), c’est bien Amadou Mame Diop par ailleurs maire de Richard-Toll. Du moins, si l’on croit Le Témoin.  

Figurez-vous que jusqu’au moment où vous lisez ces lignes, les travailleurs de la SAPCO n’ont pas encore perçu leurs salaires du mois. Si le problème s’était posé ce mois-ci seulement, on n’aurait pas crié au scandale. Mais, les retards de salaire sont fréquents. Le plus inquiétant est à venir.

Pour une structure qui devait être la cheville ouvrière de la politique de promotion touristique de l’Etat à travers la station balnéaire de Saly, la plus importante du pays, la SAPCO peine à payer correctement sa location. Jusqu’à ce qu’elle soit menacée d’expulsion pour des arriérés de location. On se demande d’ailleurs à quoi sert son budget de fonctionnement.
Nommé en avril 2021, Amadou Mame Diop n’en fait qu’à sa tête puisqu’il serait soutenu par Mansour Faye, en tant que patron du parti présidentiel dans la région de Saint-Louis. Il est vrai que, plus préoccupé par sa réélection en tant que maire de Richard Toll aux prochaines élections locales, Amadou Mame Diop n’a guère de temps à consacrer à la SAPCO.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here