lundi, 26 septembre, 2022
Sunugal multimédia

Saint-Louis : « Nous n’en pouvons plus, soit l’État nous insère, soit il nous libère » (Abou Diop, porte-parole des Asp)

par Sunugalnews.com

À l’instar de leurs collègues des autres régions, les Agents de sécurité et de proximité (Asp) ont eux aussi battu le macadam ce mardi 15 février 2022. Une manifestation pacifique à travers une déclaration pour dénoncer la situation précaire dans laquelle ils disent être confrontés depuis bientôt 10 ans.  
  
  
‘’Nous avons travaillé des années durant, maintenant, nous n’en pouvons plus. Soit, il nous insère, soit il nous libère. Nous n’avons même pas d’augmentation de salaire. (…). Aujourd’hui, nous nous sommes réunis parce que nous avons lancé un appel à M. le président de la République depuis 2017. Il n’a pas répondu à cet appel. Ce que nous voulons, après avoir fait 2 ans de service, renouvelable une seule fois, après 4 ans d’activité, normalement nous devons être insérés et bénéficier d’un Contrat à durée indéterminée. Mais nous n’avons pas eu cela. Le président de la République a procédé à un renouvellement exceptionnel, nous l’avons accepté. Mais maintenant, nous ne pouvons plus accepter ce genre de contrat’’, a déclaré Abou Diop, un Asp qui a porté la parole de ses collègues. 
  
Ces derniers, par la voix de M. Diop disent réclamer plus de respect : ‘’Aujourd’hui, si les populations ne respectent pas les Asp, c’est la faute du président de la République, parce que c’est lui qui ne nous respecte pas’’. Un fait qui atteste, à leurs yeux, ce marque d’irrespect à leur endroit est que Macky Sall a commis l’erreur, après avoir créé leur corps, de dévoiler le montant de leur salaire en public. ‘’Depuis 2017, je suis Asp, je n’ai jamais touché plus de 50 000 F de salaire. Et c’est pareil pour quasiment tous mes collègues. Donc, M. le président de la République, nous vous lançons un appel, nous sommes des responsables de famille, des patriotes, des agents, mais avec 50 000 F qu’est-ce qu’on peut faire?’’, a demandé Abou Diop. 
  
Celui-ci dit trouver bizarre, qu’ici au Sénégal,  » quasiment tout a augmenté sauf le salaire des Asp. Que ce soit le sucre, le riz, absolument tout. Mais, nous on ne nous considère pas (…). Si nous refusons de voler, de poser certains actes répréhensibles et même d’être corrompus, j’estime que nous avons droit à beaucoup plus de considérations. Et si nous avons décidé d’engager la lutte de manière pacifique, c’est parce que nous sommes disciplinés’’, a indiqué le porte-parole des Asp de Saint-Louis.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.