La promesse faite par le Président français Emmanuel Macron, lors de sa visite au Sénégal, de réfectionner la cathédrale de Saint-Louis (classée patrimoine mondial de l’Unesco), a été respectée. Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a remis hier à Mgr Ernest Sambou, évêque de la ville tricentenaire, les clés de la plus vieille église d’Afrique de l’Ouest. Par le biais de l’Agence Française de Développement (AFD), le gouvernement français a financé la restauration du lieu de culte dont les travaux ont été effectués par le groupe français Eiffage.

Selon le ministre de la Culture Abdoulaye Diop, la restauration de la cathédrale de Saint-Louis, fermée au public depuis 2005 en raison de son état de délabrement, démontre à suffisance que le Sénégal est un pays de tolérance où cohabitent les différentes religions et croyances, un pays où chaque individu peut pratiquer sa religion comme il le souhaite. De son côté, Mgr Ernest Sambou s’est dit heureux de la restauration et de la réouverture de la cathédrale attendues depuis longtemps par les fidèles chrétiens. La cathédrale de Saint-Louis est la plus ancienne église de l’Afrique de l’Ouest. Elle a été ouverte aux fidèles, puis consacrée, le 4 novembre 1828, grâce à la mère Anne Marie Javouhey.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here