À seulement trois semaines du rendez-vous majeur, les cartes traînent encore au sein des commissions de distribution. 
Ainsi, la Commission électorale nationale autonome (CENA) à travers un communiqué de presse rendu public invite les populations à se mobiliser davantage pour le retrait de leurs cartes d’électeur, face à un taux de retrait relativement faible, a-t-on relevé. 
Les cartes d’électeur issues de la dernière révision exceptionnelle des listes électorales, envoyées aux autorités administratives locales (Préfets et Sous-préfets), sont disponibles auprès des commissions de distribution installées dans les différentes communes du pays, précise la CENA. 
Depuis le 8 décembre, l’Etat a ouvert la distribution des cartes à travers l’ensemble du territoire national.
La CENA, conformément aux dispositions de l’article L11 – 5 du code pénal, doit veiller à ce stade du processus électoral au contrôle de la distribution de ces cartes d’électeur.
Dans la même veine, elle doit superviser et contrôler l’impression, la distribution et la conservation des cartes d’électeur.
La CENA, concrètement est informée de tout le processus d’appel à concurrence et de commande des cartes d’électeur ; un contrôleur, nommé par elle, est présent de droit dans toute commission ou structure chargée de fabriquer, de ventiler et de distribuer des cartes d’électeur, indique le texte. 

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here