La répression sanglante se poursuit en Guinée où plusieurs membres de l’opposition sont aux arrêts. La preuve par Thierno Ibrahima Sow, qui, malgré son âge, a été tabassé par les forces de l’ordre puis écroué. Malheureusement, renseigne Guinée matin, il est décédé à la suite de ses graves blessures. Selon un voisin de la victime, Mamadou Moutagha Baldé qui s’est confié à nos confrères, le vieil homme avait été embarqué et battu parce que tout simplement il avait demandé aux forces de l’ordre d’arrêter de violenter des jeunes. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here