jeudi, 26 mai, 2022
Sunugal multimédia

Réfutant les résultats des Locales, Lamine Guèye de «Rewoum Gor», traite Amadou Diarra de voleur

par Sunugalnews.com

A Pikine, la coalition Rewoum Gor déterre la hache de guerre. Lamine Guèye, son leader, crie au voleur et pointe du doigt Amadou Diarra, le maire sortant. Dans le département de Pikine, la bataille entre Lamine Guèye de la coalition Rewoum Gor et Amadou Diarra, fait rage. Proclamé vaincu, Lamine Guèye crie au voleur et dénonce « une tricherie ». Les choses risquent d’être houleuses dans les jours à venir.

D’après « L’As », les partisans de Lamine Guèye comptent en découdre avec le maire sortant Amadou Diarra. Pour ces derniers, il a volé avec la complicité de certaines autorités, mais aussi de jeunes conducteurs de charrettes. « Nous avons la preuve que ce dernier a usé du transfert d’électeurs pour se faire élire. Nous avons des audios qui constituent des preuves de ce que nous avançons. Nous savons même la maison où ces derniers se sont regroupés pour la circonstance », peste Lamine Guèye. 

A l’en croire, les jeunes de sa coalition appartenant à la République des valeurs, ne vont plus se laisser faire. « Nous n’allons plus lui permettre de circuler ou de jubiler dans cette commune de Pikine nord. C’est la seule commune où les autorités ne veulent pas publier les résultats. Ce qui veut dire qu’il y a anguille sous roche », renchérit-il. Aussi, Lamine Guèye ne manque pas de mettre en garde Amadou Diarra qui, selon lui, n’a pas de bilan. 

« Il corrompt, manipule à sa guise. Il veut arracher la victoire. Qu’il sache que nous sommes prêts et qu’il va nous trouver sur son chemin. Des personnes qui ne devaient pas avoir accès à des pièces d’identité, en ont reçu à la mairie. Nous avons mené nos enquêtes et nous savons qu’il était derrière tout cela. Nous allons déposer un recours », clame Lamine Guèye. 

Amadou Diarra qui a une différence de plus de 600 voix, rempile. Pour Lamine Gueye, le code électoral interdit à des étudiants d’être présidents de centre de vote. « Nous en avons dans près de 9 bureaux. Ce qui est une catastrophe », met-il en garde. 

A Pikine, la commission départementale des votes a déclaré vainqueur Abdoulaye Timbo, le maire sortant, qui totalise près de 48 242 voix et obtient 18 sièges, Wallu 46 336 voix et obtient 17 sièges, GSB 27 444 voix et 10 sièges.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.