La compagnie aérienne nationale Air Sénégal SA renforce davantage sa flotte en avions de lignes modernes et performants. En effet, après le premier airbus A330 900 néo baptisé ‘’Casamance’’, elle vient d’acquérir un nouvel avion de même type A330 néo. Lequel a été réceptionné par le président de la République, Macky Sall, ce mercredi 4 décembre 2019, au pavillon présidentiel de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass. La cérémonie a noté la présence notamment, du ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, du Directeur général d’Air Sénégal SA, du Président du conseil d’administration d’Air Sénégal SA, Souleymane Ndéné Ndiaye, du directeur Afrique, Moyen-Orient d’Airbus, et des membres du gouvernement.

‘’Sine-Saloum’’, un avion flambant neuf de 290 sièges

Ce deuxième aéronef moderne de dernière génération, baptisé ‘’Sine-Saloum’’, s’est posé sur le tarmac de l’Aibd dans l’après-midi de ce mercredi, avec à son bord le ministre du Tourisme et des Transports aériens et sa délégation. D’une capacité de 290 sièges, dont 32 en Business, 21 en Premium et 237 en Éco, ce joyau aéronautique est doté d’un confort de nouvelle génération, avec des sièges ergonomiques et spacieux et des équipements High Tech. Il propose un aménagement intérieur de haute qualité, offrant ainsi des innovations en toutes ses classes.

Avec cet airbus A330 900 néo, Air Sénégal va desservir les villes de Paris, Marseille, Barcelone, Casablanca, en connectant des capitales africaines comme Abidjan, Bissau, Bamako, Banjul, Conakry, Ouagadougou, Praia, Nouakchott, Lagos et Accra, et devenir ainsi un trait d’union entre le Sénégal et le reste du monde.

Ce nouvel avion de plus va, sans doute, permettre aux clients d’Air Sénégal de profiter d’«une offre plus grande et qui réponde aux normes et habitudes de voyages et d’affaires». Il va faire entrer Air Sénégal SA dans le fleuron des compagnies aériennes de la sous-région et de l’Afrique.

«Une promesse tenue»

Il s’agit ici, d’une promesse tenue pour le Chef de l’État Macky Sall, qui avait pris rendez-vous en janvier 2019 pour la réception de ce deuxième appareil A330 néo avant la fin de l’année.

Avec cette acquisition, la compagnie aérienne d’Air Sénégal dispose d’une flotte de 6 avions, dont 2 ATR 72-600, offrant une capacité passagers de 70 personnes dont 12 Premium et 58 en Éco, 2 airbus A 319 d’une capacité de 120 sièges dont 12 en classe Business et 108 en Économique et 2 A330 900 néo d’une capacité passagers de 290 personnes. A ceux-là, va s’ajouter très prochainement 8 autres nouvels Airbus A220 300 néo, selon le Président Macky Sall. Qui signale que la compagnie aérienne nationale a fait «le choix de l’économie, le choix de la préservation de notre environnement climatique».

«La rigueur, le maître mot pour rester compétitif»

S’adressant aux membres de la direction générale et du personnel d’Air Sénégal, le Chef de l’État a laissé entendre que «jamais, le Sénégal n’a mobilisé autant de ressources pour la mise en place d’une compagnie nationale». A ce titre, il a demandé aux uns et aux autres de faire «preuve d’esprit d’ouverture, de sens de responsabilité, de patriotisme, de la rigueur et de l’humilité». Ce, pour «gagner la confiance» des clients et faire de la compagnie une aventure réussie. Pour lui, le maître mot pour rester compétitif, c’est la «rigueur». «Rigueur dans la stratégie, rigueur dans la planification, rigueur dans la gestion, rigueur dans la ponctualité et dans la qualité des services», a insisté le Président Sall.

En outre, Macky Sall a invité la direction générale de la compagnie aérienne nationale à «définir et mettre en œuvre un plan complet de contenu local afin que les externalités d’Air Sénégal profitent pleinement à d’autres filières de l’économie nationale». Plus que le transport de passagers, il tient à ce que cette nouvelle compagnie nationale reflète, dans son service à bord, le «meilleur» de notre patrimoine artistique, artisanal et culinaire.

Le Président de la République a, par ailleurs, félicité Alioune Sarr, ministre du Tourisme et des Transports aériens, ainsi que l’ensemble de ses équipes pour le travail qu’ils sont en train d’accomplir au service du tourisme et du transport aérien.

Air Sénégal, une compagnie africaine à l’ère du monde

La compagnie aérienne nationale Air Sénégal SA est au cœur du Plan Sénégal Émergent (PSE), avec pour ambition d’ériger «un véritable hub aérien régional» autour de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Son ambition est d’être le leader du transport aérien ouest-africain en s’appuyant sur le Hub régional Aibd. En effet, elle s’est fixée comme mission de desservir aussi bien des lignes intérieures que des lignes internationales et connecter de nombreuses capitales ouest-africaines à l’Europe.

Air Sénégal se veut une compagnie «citoyenne, aux normes internationales, avec un business model basé sur la satisfaction de la clientèle et l’excellence opérationnelle, tout en respectant les normes de sécurité et de sûreté de l’industrie aéronautique».

A rappeler que le premier avion A330 900 néo d’Air Sénégal SA, baptisé Casamance, a été réceptionné par le Chef de l’État Macky Sall le 31 janvier dernier, sur le même site à l’Aibd.

seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here