En République démocratique du Congo (RDC), Lambert Mende, ancien porte-parole du gouvernement sous la présidence Kabila, député élu et candidat au poste de gouverneur du Sankuru, a été brièvement interpellé chez lui, dimanche 19 mai. Il a, depuis, été ramené chez lui. En toile de fond, la découverte d’un diamant de 87 carats.

C’est sa famille qui a rapidement averti la presse internationale : l’ancien ministre de la Communication aurait été malmené et arrêté avec ses gardes du corps chez lui à domicile, dimanche 19 mai, à Kinshasa.

L’affaire fait très vite du bruit. Sa femme se dit très choquée et évoque l’immunité parlementaire de son mari. Du côté de la présidence, du gouvernement, comme des services de sécurité, on assure, dans les premières minutes, ne rien savoir de ce dossier.

rfi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here