jeudi, 26 mai, 2022
Sunugal multimédia

Radiation présumée de l’enseignante à Kolda : les précisions de Samba Diakhaté (IA/Kolda) « …Il n’y a à ce jour aucune procédure administrative à son encontre…même pas une demande d’explication… »

par Sunugalnews.com

Suite à la supposition de radiation de l’enseignante de l’école de Hafia (Kolda) dans les réseaux sociaux pour avoir filmé les difficiles conditions de travail des enfants, l’inspecteur de l’académie de Kolda, Samba Diakhaté, apporte des précisions sur la question. Ce dernier estime qu’aucune procédure de relèvement ou de radiation de l’enseignante n’a été enclenchée par l’administration.  

À en croire Samba Diakhaté, « l’administration est écrite, et il n’y a à ce jour aucune procédure administrative à son encontre. D’ailleurs, nous avons longuement échangé avec l’IEF sur la question. Et ce dernier est sûr qu’il n’y a aucune procédure administrative aujourd’hui à son encontre. Il n’y a même pas une demande d’explication qui lui a été servie… » 

Il poursuit : « il faut préciser que c’est une classe qui a été construite par la commune de Dioulacolon entre 2019/2020 sans être équipée à ce jour. Mais, en ce sens nous avons échangé avec le maire qui s’est engagé en 2022 d’inscrire dans son budget pas moins de 410 tables-bancs pour équiper cette école. »  

En point de presse, l’intersyndicale à la tête de laquelle il y a Saloum Sonko, défend son collègue de toute forme d’intimidation de la part de l’autorité. Ce dernier précise que l’enseignante « n’a fait que filmer en guise d’illustration pour avoir de l’aide d’un de ses amis vivant en Europe. Malheureusement, la vidéo a fuité et s’est retrouvée dans les réseaux sociaux. Mais son intention n’était pas de nuire à qui que ce soit. Et la question qu’on se pose aujourd’hui, est de savoir depuis quand dans ce pays existe-t-il une loi qui interdit aux travailleurs de dénoncer leurs conditions de travail ? Et face à l’arbitraire, à l’abus d’autorité les syndicats du département de Kolda n’ont rien d’autre à faire que d’apporter la riposte appropriée à la provocation. » 

« Nous précisons que la dame n’a pas été radiée ou relevée de ses fonctions comme on le lit dans les réseaux sociaux.  L’école a d’autres urgences à gérer comme l’atteinte des objectifs scolaires… », conclut Saloum Sonko. 

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.