jeudi, 2 février, 2023
Sunugal multimédia

Putsch déjoué en Gambie : Jammeh toujours une menace ?

par Sunugalnews.com

Le gouvernement gambien a annoncé avoir déjoué un coup d’État le mardi 20 décembre dernier. Mais cette tentative n’est pas une première en Gambie. En effet, On en est à une deuxième tentative de coup d’Etat depuis l’installation de Adama Barrow à la tête du pays. Le président gambien entretient t-il une relation tendue avec l’armée ? Le président sortant Yahya Jammeh serait t-il derrière ces tentation de déjecté Barrow sur son fauteuil de président ? 

La présence de l’armée Sénégalaise au côté de Barrow…

Depuis son arrivée à la tête de l’État en 2017, après 22 de pouvoir de Yahya Jammeh, le président Barrow a fait de la réforme des services de sécurité une priorité. Une réforme qui a installé un climat tendu entre le chef de l’Etat et l’armée.  « Il y a toujours une méfiance entre Adama Barrow et l’armée », souligne un bon connaisseur du pays. Depuis son arrivée au pouvoir, les institutions sont protégées par une mission de la Cédéao, prolongée plusieurs fois à la demande du chef de l’État. Ce sont des soldats sénégalais qui sécurisent la présidence. Et « cela génère une frustration chez les militaires et dans l’opinion », poursuit t-il. 

L’ombre de Yahya Jammeh

Cette tentative de coup pourrait-elle avoir un lien avec Yahya Jammeh, en exil en Guinée équatoriale, et dont l’ombre plane toujours en Gambie ? En tout cas, la police a arrêté Momodou Sabally, ancien ministre sous le régime de Jammeh, après la diffusion d’une vidéo qui suggère qu’Adama Barrow sera renversé avant les prochaines élections locales, prévues en 2023. Son parti, l’UDP, demande sa « libération immédiate ».

Quatre militaires ont été arrêtés, trois « complices » sont recherchés. La situation est calme à Banjul, selon des habitants. Le gouvernement gambien a publié les noms de sept militaires soupçonnés. Le caporal Sanna Fadera de la marine « est le meneur présumé » selon le communiqué officiel. Les autres soldats arrêtés sont un caporal du premier bataillon d’infanterie, un caporal de la police militaire et un sergent de la marine.

Sunugalnews avec Igfm

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire