Tout proche du PSG, Sergio Ramos n’est pas encore officiellement un défenseur parisien mais son arrivée fait déjà parler. Nos conférences de Footmercato ont apporté des explications.

Après avoir mis la main sur le milieu néerlandais Georginio Wijnaldum, le Paris Saint-Germain va encore réaliser de gros coups sur ce mercato estival. Le gardien italien Gianluigi Donnarumma (AC Milan) et le latéral marocain de l’Inter Achraf Hakimi sont attendus, tout comme Sergio Ramos. Ce jeudi après-midi, RMC Sport avançait que le défenseur espagnol et le club de la capitale avaient trouvé un accord autour d’un contrat de deux ans. Une bonne nouvelle, mais pas forcément pour tout le monde.
Il ne plaît pas à tout le monde dans le vestiaire
Si l’on en croit les informations dévoilées par Le Parisien ce jeudi soir, l’arrivée de l’ancien capitaine du Real Madrid au PSG ne fait pas l’unanimité. Le quotidien francilien avance que ce transfert a tout simplement «mis en colère certains joueurs»… A commencer par l’international français Presnel Kimpembe, indéboulonnable en charnière centrale et qui risque donc d’avoir de la concurrence dès cet été en défense. Mais ce n’est pas seulement ça le problème.
Le salaire, encore un problème à venir ?
Alors que les Parisiens ont laissé partir libre Thiago Silva à Chelsea l’été dernier, l’arrivée de Sergio Ramos en interpelle plus d’un au sein du vestiaire. La méthode de recrutement des dirigeants est en effet surprenante, Sergio Ramos ayant, on le rappelle, 35 ans. Et à cet âge-là, beaucoup de personnes s’interrogent sur son état physique et sa capacité à enchaîner les matches. Malheureusement, ce n’est pas tout.
Dernier point évoqué par nos confrères du Parisien : le salaire. La pandémie de Covid-19 ayant fortement impacté les finances des clubs, l’aspect financier est de plus en plus important. Et avec un salaire annuel de 15 millions d’euros au PSG pour Sergio Ramos, l’équilibre au sein du vestiaire est menacé écrit le média français. L’international espagnol n’est pas encore un joueur du PSG mais son arrivée fait déjà énormément jaser.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here