Alors que des questions se posent sur la possibilité d’avoir les premiers mètres cubes de gaz au Sénégal et en Mauritanie, d’ici deux ans, la multinationale BP tient à rassurer. « C’est en 2023 que le Hub sera mis en service. Le FLNG sera en place, suivi de la préparation du Hub. La construction et l’installation sous-marine vont prendre fin durant la même année. Donc nous sommes engagés à produire le premier gaz en 2023, même si certains pays ont procédé récemment au confinement », a déclaré le directeur pays de BP Mauritanie, Mohamed Limam.
Ce dernier, dont les propos sont rapportés par le site spécialisé Africa Petromine, participait à la deuxième édition du dialogue parlementaire de haut niveau, Mauritanie-Sénégal tenue à Nouakchott les 20 et 21 novembre 2021. Limam s’est voulu rassurant dans l’avancement des travaux. « Déjà, 13 des 23 caissons qui vont servir de brise-lames au Hub, ont été déjà installés. La construction du dernier caisson a démarré au port de Dakar », a-t-il déclaré.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here