Distingué par le Goncourt 2021, « La plus secrète mémoire des hommes » du  nom du livre de Mohamed Mbougar Sarr, pourrait être introduite dans les œuvres au programme.
Le ministre de l’Education nationale n’écarte pas l’idée d’inscrire dans les œuvres au programme « la plus secrète mémoire des hommes ».
Interrogé par nos confrères d »Iradio », le directeur de la formation de la communication au ministère de l’Education nationale, par ailleurs porte-parole, Mohamed Moustapha Diagne, indique qu’il y a des procédures à suivre et comme tout ouvrage éligible, le contenu devrait être examiné de près.
«Il faudrait que cette introduction d’ouvrage obéisse à un processus qui passe par les organisations étrangères et de la formation et élever le champ pédagogique avant d’être validé. Il est vrai que c’est un ouvrage qui a attiré le ministère de l’Education nationale et en temps opportun, le ministre verra s’il est utile, important et très judicieux d’introduire l’ouvrage dans notre programme.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here