Khalifa Sall boucle 900 jours en prison, ses souteneurs se sont mobilisés hier à Grand Yoff pour magnifier sa bravoure, sa ténacité et sa capacité à résister aux assauts d’un pouvoir qui travaille à lui ouvrir les portes du Palais de la République. Car, au Sénégal, la prison reste le moyen le plus rapide pour entrer au Palais chez nombre d’hommes politiques. Et Khalifa Sall s’inscrit sur cette dynamique que le Macky ignore.
La détention arbitraire de Khalifa Sall est une couleuvre qu’il est difficile à ses souteneurs d’avaler aussi trivialement et le maire Sacré-Cœur–Mermoz est de ceux-là qui ne comptent pas baisser la garde face à ce qu’il qualifie d’acharnement sur un adversaire politique pétri d’ambition présidentialiste. Selon Barthélémy, c’est un combat qui concerne tout le peuple sénégalais et « Khalifa Sall n’est qu’un symbole de tous les combats que nous menons actuellement », dira t-il. Avec une forte mobilisation hier à Grand-Yoff, Barthélémy Dias et compagnie ont marqué l’évènement du 900e jour de Khalifa Sall en prison. Le fidèle sympathisant de KAS estime que les sénégalais doivent comprendre les enjeux de l’heure. « Ces 900 jours montrent l’image d’une justice sénégalaise qui n’est pas à la hauteur des attentes ». Évoquant la position de Macky Sall au sujet de la libération de Khalifa Sall, Dias fils en a profité pour prévenir ce dernier que s’il termine son mandat, il aura à rendre compte de toutes ses « bavures ».Ainsi, au-delà de cette symbolique des 900 jours de Khalifa Sall en prison, force est de reconnaitre que Macky travaille pour l’ancien maire de Dakar. Pour cause, la prison est un raccourci des hommes politiques pour s’installer au Palais de la République .Khalifa Sall est politiquement aguerri à cause de rigueurs carcérales et la propension du pouvoir de briser sa carrière politique. Mais comme la légitimité appartient au peuple, il est fort probable que Khalifa en vienne à être le successeur du président Macky si tant est que l’acharnement dont il fait l’objet continue de plus bel. Le peuple Sénégalais est bien en avance sur les politiques. Et cela, il faut que le Chef de l’Etat se le tienne pour dit. La prime d’avance de Khalifa Sall se chiffre à 900 jours de captivité, le tapis rouge pourrait suivre bon gré mal gré.

s7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here