Les relations entre Condé et certains de ses voisins, comme Macky Sall et le président Embalo, n’étaient pas au Beau fixe. Il avait même décidé de fermer, unilatéralement les frontières de son pays avec le Sénégal, la Sierra Léone et la Guinée Bissau. Le Président Embalo a expliqué pourquoi Condé avait pris une telle décision.

«Alpha a fermé la frontière de façon unilatérale avec la Guinée Bissau et le Sénégal. Il dit que le vice-président  de Sierra Léone est un peulh. Et moi je suis de père peule et de mère Bambara par exemple et Macky Sall (Ndlr : qui est aussi peule) c’est le peuple sénégalais qui l’a choisi», a-t-il expliqué dans un entretien avec France 24.

Le Président Bissau Guinéen explique que les textes de la Cedeao sont pourtant clairs. Ils instituent une circulation effective des personnes et des biens dans l’espace comunautaires: «Moi je n’ai jamais fermé la frontière entre la Guinée Bissau et Guinée Conakry. Parce que même les textes de la Cedeao me l’interdisent. Il y a la notion de libre circulation des personnes et des biens.»

Pour le président Embalo, le coup d’Etat en Guinée Conackry était prévisible. « Le président Condé, son âge n’a pas joué en sa faveur. Et son tempérament aussi. Il s’était fait trop d’ennemis. Trop peu d’amis », dit-il.

Pour rappel, le président Alpha Condé a été renversé le 5 septembre dernier par le Colonel Doumbouya et ses hommes. Ces derniers le gardent en lieu sûr.

Sunugalnews avec Igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here