vendredi, 27 mai, 2022
Sunugal multimédia

Pour un bol de « Thiep », il fracasse le front et la nuque de son ami

par Sunugalnews.com

Jugé hier devant le Tribunal d’instance de Dakar pour coups et blessures volontaires avec une incapacité temporaire de travail de 15 jours, Samba Yade a écopé de 6 mois assortis de sursis, une peine d’avertissement. A cause d’un plat de «ceebou dieune», il a roué à coups de bâton la partie civile, Mamadou Diallo.

Samba Yade doit être un friand du riz au poisson (« ceebou dieune ») et ne badine pas avec. Pour un plat de «ceebou dieune », il a failli abréger la vie de Mamadou Diallo. Heureusement, une prompte intervention des secouristes a pu le sauver. Il s’en est sorti avec des blessures graves: un crâne balafré, le front et la nuque tuméfiés a été statuée hier devant le tribunal d’instance de Dakar. 

Samba et Mamadou ont un ami en commun, répondant au nom de p m Sylvestre, qui tient un salon de défrisage à Grand-Yoff. Un jour, ils se sont rencontrés chez leur ami 1: en commun, Sylvestre. Tout était bien parti. La bonne humeur et l’ambiance étaient à son paroxysme jusqu’à ce que Mamadou Diallo touche l’intouchable, le fameux plat de «ceebou dieune » qui, pourtant, est le reste du déjeuner de Sylvestre. Automatiquement, Samba Yade a perdu son sang-froid. A chaque bouchée, il toisait Mamadou du regard, mais ce dernier n’a pas saisi la communication. N’en pouvant plus, il s’éjecte de sa chaise, puis, d’un pas ferme, il lui arrache farouchement le bol de riz.

Pris au dépourvu, Mamadou Diallo riposte en lui demandant des explications. Titillé dans son amour propre, il s’entête à continuer sa dégustation. Obnubilé par la colère, Samba ramasse un bâton dans l’atelier de menuiserie d’à côté et lui roue de violents coups, sans état d’âme. Malgré la prompte intervention des secouristes, Mamadou Diallo a frôlé la mort. Admis séance tenante à l’hôpital, il s’en est sorti avec des blessures graves: un crâne balafré, la nuque et le front complètement tuméfiés. Muni d’un certificat attestant une Incapacité temporaire de travail (Itt) de 15 jours, il a mis en branle la machine judiciaire. Ils ont fait face hier au Tribunal d’instance de Dakar pour tirer cette affaire au clair. Le prévenu Samba Yade a reconnu les faits avant de faire son mea-culpa. Mamadou Diallo a finalement pardonné au nom de son amitié avec Sylvestre. Le procureur a requis une application de la loi. Rendant son délibéré, le tribunal l’a condamné à 6 mois assortis de sursis. 

Sunugalnews avec Igfm

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.