vendredi, 3 février, 2023
Sunugal multimédia

Pape Alé Niang : la apporteuse spéciale de l’Onu tire la sonnette d’alarme !

par Sunugalnews.com

La situation de Pape Alé Niang inquiète jusqu’aux Nations unies (Onu). La rapporteuse spéciale, Mary Lawlor, a tiré la sonnette d’alarme.

Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, Mary Lawlor demande la libération immédiate de Pape Alé Niang. «Je demande sa libération immédiate et l’accès aux soins médicaux», a plaqué mary Lawlor sur ses plateformes numériques.

Elle signale que les effluves qu’elle reçoit de la situation du journaliste sont inquiétantes: «Je reçois des informations très inquiétantes sur la détérioration de la santé du défenseur des droits humains et journaliste Pape Alé Niang, détenu au Sénégal et actuellement en grève de la faim.

Hier mardi, la demande de liberté provisoire du journaliste avait été rejetée par le juge du deuxième cabinet d’instruction. Ce dernier a déclaré sa demande irrecevable.

« Comme tout le monde s’y attendait, le procureur de la République s’est opposé à la demande de liberté provisoire du journaliste d’investigations Pape Alé Niang et plus naturellement le juge chargé du dossier à déclaré irrecevable ladite demande », informait, hier, Me Ciré Cledor Ly.

Inculpé pour diffusion de fausses nouvelles, de divulgation d’informations militaires non rendues publiques par l’autorité compétente de nature à nuire à la défense nationale et de recel de documents, le journaliste avait été mis en liberté provisoire et placé sous contrôle judiciaire après une trentaine de jours de détention préventive. Cependant, cinq jours après sa libération provisoire, il a été renvoyé en prison suite à la révocation de son contrôle judiciaire.



Sunugalnews avec Igfm

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire