Sunugalnews: Absent au procés à Paris, Papa Massata Diack est accusé de s’être octroyé des millions d’euros qui auraient dû revenir à l’IAAF, en prenant des commissions exorbitantes ou en imposant ses sociétés comme intermédiaires dans les négociations avec plusieurs sponsors. Il est poursuivi pour recel de l’abus de confiance dont est accusé Lamine Diack pour avoir placé son fils en position de faire ces détournements présumés.  « J’ai gagné pas loin de 10 millions de dollars de commissions sur des contrats de sponsoring et de droits de TV. Je n’avais donc pas besoin de solliciter les athlètes pour couvrir des cas de dopage », a reconnu Papa Massata Diack, lors de son audition au mois de novembre dernier à Dakar.

Il a également démenti avoir versé des pots-de-vin à des membres de la fédération pour qu’ils ferment les yeux sur le ralentissement des procédures disciplinaires à l’encontre des Russes.

Lors de son audition pourtant, Papa Massata Diack a contesté avoir reçu 1,5 millions de dollars de Valentin Balakhnitchev, en contrepartie de l’accord passé avec Lamine Diack, contrairement à ce que son père avait affirmé en garde à vue et qui vaut aux trois hommes d’être poursuivis pour blanchiment en bande organisée. Enfin, Papa Massata Diack a démenti s’être approprié des millions d’euros de recettes de l’IAAF sur des contrats de sponsor.
Nous Informe L’AS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here