lundi, 5 décembre, 2022
Sunugal multimédia

Papa Malick Ndao, secrétaire Général au Ministère de l’agriculture : « Nous devons mettre en œuvre des réformes essentielles au secteur agricole pour… »

par Sunugalnews.com

Sunugalnews : La Capitale du Sénégal (Dakar)abrite du 26 au 28 juillet 2022, une session de haut niveau sur le Programme détaillé, de développement de l’agriculture africaine (PDDAA).Cette conférence présidée par le Secrétaire général du Ministère de l’agriculture et de l’équipement rural, Mr  Papa Malick Ndao, représentant le Ministre Moussa Baldé, entre dans le carde des Programmes nationaux d’Investissement Agricole (PNIA), mais aussi du système alimentaire en Afrique.

Des experts vont ainsi discuter pendant trois jours sur le processus de développement de l’agriculture Africaine. Une rencontre constituant également une occasion de partager les expériences entre pays africains.

C’est ainsi que dans son mot de bienvenue et d’ouverture, Mr Ndao nous révèle que l’amélioration du secteur de l’agriculture constitue une clé dans la politique du Chef de l’état Macky Sall. « Nous devons mettre en œuvre des réformes essentielles au secteur agricole pour le développement économique et social des pays africains pour la sécurité et la souveraineté alimentaire, la gestion durable des cultures de rente et d’exportation » a lancé Monsieur Papa Malick Ndao.

Poursuivant son propos, il est revenu sur les quatre objectifs visés par les PNIAS que sont :«l’engagement du secteur privé par le renforcement des investissements, la gouvernance agricole en termes de réformes des filières agricoles, la restructuration des organisations professionnelles agricoles et de la mise en œuvre de la loi sur le foncier rural».

À l’en croire, ces objectifs sont mis en œuvre à travers les investissements consentis dans le secteur agricole africain. Ce qui, selon lui, a permis la relance de la croissance agricole à un taux annuel de 9% depuis 2015.

Le représentant du Niger quant à lui, n’a pas lésiné sur les mots pour montrer sa réjouissance par rapport à cette session de haut niveau.

 « Je voudrais pour commencer remercier le Gouvernement du Sénégal pour l’accueil et l’hospitalité depuis notre arrivée à Dakar.Je remercie également l’AUDA NEPAD  pour l’invitation à prendre part à cet événement important dans le cycle de la politique de notre agriculture continentale. Je me réjouis d’être parmi vous pour cet événement de partage en vue de voir le chemin parcouru et celui à parcourir les prochaines années, ensemble au sein de l’Union Africaine et son PDDAA » , a déclaré Mr Ally Bety, Haut Commissaire à l’initiative 3N(Niger), à l’entame de ses propos.

À en croire Mr Ally Bety, le Plan d’Action (PA) 2016-2020, ainsi que le nouveau Plan d’Action 2021-2025 de l’Initiative 3N sont ainsi élaborés et mis en œuvre conformément aux recommandations de l’atelier régional de lancement du processus d’élaboration des Plans nationaux d’investissement agricoles (PNIA). En plus du Plan régional d’investissement agricole (PRIA) de seconde génération tenue à Abidjan, du 30 mai au 2 juin 2016, qui se basent sur le processus du PDDAA et notamment  les engagements de Malabo 2014.

Cette nouvelle phase de l’Initiative 3N va permettre d’accélérer la transformation des systèmes alimentaires pour les rendre plus résilients, durables, équitables et réduire la dépendance aux importations alimentaires tout en promouvant l’état nutritionnel de la population.

Fatou Kama, Journaliste sunugalnews

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.