jeudi, 26 mai, 2022
Sunugal multimédia

NOUVELLE VICTOIRE POUR LA DIPLOMATIE SÉNÉGALAISE: Souleymane Jules Diop prend la présidence du Groupe des Ambassadeurs africains à l’Unesco

par Sunugalnews.com

L’ambassadeur du Sénégal à l’Unesco préside depuis ce jeudi le Groupe des Ambassadeurs africains, le plus important Groupe de l’Unesco avec 55 membres. Cette élection qui s’est déroulée en présence du Président des Seychelles WavelRamkalawan, marque une nouvelle victoire pour la diplomatie sénégalaise. Tous les ambassadeurs présents ont salué cet exploit de notre diplomatie incarnée au niveau de l’Unesco par Souleymane Jules Diop.

La diplomatie sénégalaise rayonne de mille feux hors de nos frontières, à Genève notamment où l’ambassadeur du Sénégal à l’Unesco, Souleymane Jules Diop, préside depuis jeudi le Groupe des Ambassadeurs africains, le plus important Groupe de l’Unesco avec 55 membres. Après son élection qui s’est déroulée en présence du Président des Seychelles WavelRamkalawan, l’ancien journaliste aaccepté cette «charge avec humilité» et «remercié vivement (ses) sœurs et frères du Groupe Afrique de l’Ouest pour cette marque de confiance». 
Souleymane Jules Diop d’ajouter, toujours à l’endroit de ses collègues, que leur confiance honore sa modeste personne, sa délégation et son pays le Sénégal. «[…]Avec les autres membres du bureau, nous tâcherons d’en être digne, en privilégiant encore et toujours le dialogue», promet-il, rendant un hommage appuyé à son prédécesseur, le diplomate namibien Albertus Aochamub, «pour le travail réalisé avec calme et sérénité, dans un contexte difficile marqué par la pandémie de Covid-19». 

Ces défis énormes à relever 

Revenant sur son mandat, Souleymane Jules Diop indique : «L’Afrique est traversée par des conflits et des luttes d’influence qui seront autant de défis à notre unité. Au-delà de notre nécessaire unité, nous devons préparer nos textes, les renforcer, les adapter, les préciser, au cas où le consensus tant recherché ne suffirait plus», plaide-t-il. 
Mais s’il en est ainsi, c’est que, estime Souleymane Jules Diop, outre la mise en œuvre de la Stratégie opérationnelle pour la Priorité Afrique, d’autres défis attendent leur organisation. Il s’agit notamment de la sauvegarde du patrimoine africain à travers l’inscription de biens supplémentaires sur la liste du patrimoine mondial ; de l’appui des actions entreprises pour la restitution des biens culturels en exploitant les mécanismes pertinents des conventions culturelles, en plus des démarches bilatérales entamées par les États membres ou encore de la consolidation des partenariats avec les pays amis et la mobilisation de moyens supplémentaires au niveau africain. 
Pour finir, le diplomate sénégalais veut travailler de manière inclusive.«J’ouvre mes bras à toutes et à tous, avec le devoir de me référer à des objectifs statutaires tels que l’unité et la solidarité entre Etats membres africains, la coopération au sein du Groupe, la défense de positions harmonisées sur des sujets d’intérêt commun et l’amélioration des échanges dans les domaines de compétences de l’Unesco», invite-t-il encore. 
NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.