jeudi, 6 octobre, 2022
Sunugal multimédia

Noël 2021: Décorations, sapins… Tout pour marquer l’esprit de Noël

par Sunugalnews.com

A quelques heures de la célébration de Noël, le marché Petersen est bombé par toutes sortes d’objets de décoration. Sur place, guirlandes, sapins, boules, étoiles, jeux de lumières, pétards, pompe de neiges ornent le décor, en plus des clients et autres visiteurs.
Cheikh Gueye, vendeur, trouve que les affaires ont démarré timidement comparé à l’engouement noté à la même période, l’année dernière. « Il y a moins d’affluence cette année comparé aux années précédentes, mais on parvient à vendre quand-même car les gens aiment changer de décor durant la fête Noël », dit-il.
A côté de lui, Lamine Samb, propose à la clientèle des guirlandes, des boules, des sapins de neiges… tout ce dont ‘’les gens ont besoin pour la décoration’’ et ses prix varient selon la qualité et la taille de l’objet recherché. « Pour les guirlandes, je vends l’unité à 500 francs CFA, le prix des boules varient entre 1000 et 3000 francs CFA et les sapins on les vend entre 20 000 et 30 000 francs CFA’’, a-t-il expliqué.
Le constat est général sur les allées du marché Ouakam, les clients viennent mais repartent souvent sans acheter, faute de moyens.  » Les clients ont envie d’acheter des articles pour changer un peu de cadre, sentir véritablement qu’ils sont en période de Noël mais malheureusement, les moyens font défaut. Parfois nous sommes obligés de vendre à perte’’, fait part Awa Diouf qui reste sensible à la situation difficile que traverse une certaine clientèle.
Croisée au milieu des étals, Christiane Mallo, 33 ans, mère de deux petits garçons est venue acheter des cadeaux à ses ‘’deux princes’’ en prélude de Noël.  » Je suis venue ici espérant trouver des décorations pour la fête. Je voulais une couronne malheureusement, je n’en ai pas vu ici. Donc j’ai acheté des boules parce que tout est cher cette année’’, a-t-elle expliqué. « Ces boules se vendent à 4000 francs CFA, la boite, j’avoue c’est trop cher mais j’essaie de marchander pour l’avoir à un prix abordable », ajoute t-elle, sur un ton déçu. Elle rappelle qu’en 2020, elle avait pu avoir un sapin à 6 000 francs CFA. ‘’Mais pour cette année, presque tous les sapins sont vendus entre 10 000 et 30 000 francs CFA, alors qu’on n’a pas tous les moyens de s’en offrir’’, déplore-t-elle.
De l’autre côté, Omar Ba entend bien profiter des fêtes de fin d’année pour faire des affaires. Il explique avoir acheté beaucoup de marchandises. Pour la journée, il peut gagner 50 000 francs CFA, s’il parvient à vendre les sapins qui coûtent entre 20 000 ou 30 000 francs CFA.
En définitive, la fête de fin d’année sera célébrée en sobriété à cause du manque de moyen.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire