Nianing, une localité située dans le département de Mbour, a abrité ce week-end, la célébration de la 36e édition de la Journée mondiale de la jeunesse (Jmj). Une rencontre qui a été marqué par présence de plusieurs centaines de jeunes venus des contrées environnantes, mais aussi d’autorités.Au cours de cet évènement religieux durant lequel il a transmis le message du Pape François, l’Abbé Roger Gomis a lancé un appel solennel à l’ensemble des populations Sénégalaises.  ‘’Cette année, le Pape a adressé un message aux jeunes pour les inviter à se lever et à ne pas rester à s’apitoyer sur leur sort. Parce qu’il y a une mission qui les attend’’. Une mission qui, selon lui, tourne autour du témoignage en faveur de la paix, de la vérité et du respect dans les relations familiales et celles dites humaines. Et entre autres, la défense ou la protection de l’environnement, la planète : notre maison commune.  Vicaire à la paroisse Épiphanie du Seigneur de Nianing, l’Abbé Roger a fait part aux jeunes, de l’invite à eux faite, ‘’de s’engager en faveur de la paix » (…). Il est important d’appeler nos jeunes à ne pas s’engager dans les voies qui conduisent à la violence. Mais de s’engager plutôt dans les voies qui permettent de promouvoir la paix, le dialogue et surtout le respect de l’autre’’.Pour la tenue de cette cérémonie religieuse, cette année à Nianing, il explique la raison. « Au niveau de l’archidiocèse de Dakar, ce sont les autorités diocésaines qui ont opté pour cette formule compte tenu de la pandémie qui n’est pas encore vaincue. Et par mesure de précaution, on a demandé à chaque paroisse d’organiser cette journée au niveau local pour permettre aux gens de continuer à lutter contre cette pandémie’’.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here