Sunugalnews :Le Directeur général de « Dakar Dem Dikk »,Me Moussa Diop, était en déphasage avec Moustapha Cissé Lô,qui avait porté son choix sur le jet-setteur Niang Xaragne Lo dit Niang Snap. Ce, dans le cadre d’une couverture médiatique lors d’un séminaire du sommet de la Cedeao, au Liberia. Le président du Parlement de ladite institution n’a pas tardé à rétorquer à son confrère de l’Apr. Une réponse sèche.

« Du n’importe quoi », selon Me Moussa Diop

« Moustapha Cissé Lô a fauté. Il ne devait pas inviter ce gars-là pour la couverture d’une telle rencontre. C’est du n’importe quoi. Il a fait ce qu’il veut. Je l’ai entendu dire qu’il a de l’argent et qu’il peut inviter celui qu’il veut, mais il devait inviter des journalistes professionnels à la place d’un « snapeur » », a-t-il laissé entendre samedi, dans l’émission « Ndoumbélaan » sur la Sen tv.

Le contrecoup de Moustapha Cissé Lo

Dans une note publiée par nos confrères de Yerimpost, reprise par senego, le président du Parlement de la Cedeao a traité de tous les noms d’oiseau l’avocat, Me Moussa Diop. Ce dernier est même « insulté » dans la réponse de son confrère de parti.

Voici in extenso le texte de Cissé Lô

« Monsieur Moussa Diop vous êtes coupable
Oui ! Le vin est innocent, l’ivrogne seul est coupable.
-Vous êtes coupable de sortir des inepties aussi gros que votre égo surdimensionné.
-Vous êtes coupable d’être l’avocat qui n’a jamais gagné de procès.
-Vous êtes coupable d’être le boulet de la coalition qui produit plus de déchets ( vos ITW) que les égouts de Dakar
*Vos avis n’intéressent personne .
*Vous vous donnez de l’importance alors que votre poids politique équivaut à votre quotient intellectuel, il est inexistant.
PS : Quand Moustapha Cissé Lo se battait pour son pays, vous vous battiez pour une bouteille de vin .
Un proverbe dit « Tout oiseau se tait en voyant l’épervier. »
Une autre citation : « La mouche têtue termine sa course dans la tombe d’un cadavre. »
A bon entendeur ! »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here