lundi, 5 décembre, 2022
Sunugal multimédia

Moscou – L’ambassade américaine divulgue un message sur un risque d’attentats en Russie

par Sunugalnews.com

L’ambassade des États-Unis à Moscou a divulgué une mise en garde dimanche soir contre le risque d’attentats dans des lieux publics à Moscou, Saint-Pétersbourg et à la frontière ukrainienne dans le contexte des tensions croissantes autour de l’Ukraine. 
  
« Selon des informations de presse, il y a des menaces d’attentats dans des centres commerciaux, des gares et stations de métro, et d’autres lieux de publics dans les principales zones urbaines », a indiqué l’ambassade, dans un communiqué qui ne cite par d’articles de presse en particulier. 
  
Le message de l’ambassade à ses ressortissants indique que le risque existe à Moscou et Saint-Pétersbourg, « ainsi que dans les zones où la tension est vive le long de la frontière russe avec l’Ukraine ». 
  
Les pays occidentaux mettent en garde depuis des semaines contre l’intention prêtée à la Russie d’attaquer le pays voisin qui faisait partie de sa sphère d’influence avant l’effondrement du bloc communiste en 1991, accusant la Russie de masser des dizaines de milliers d’hommes à la frontière. 
  
L’ambassade américaine conseille également à ses ressortissants en Russie d’« éviter la foule » et de prendre « des dispositions pour évacuer sans s’appuyer sur l’aide du gouvernement américain ». 
  
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a critiqué l’intervention de l’ambassade sur les réseaux sociaux, s’interrogeant sur le respect du protocole et sur « quoi faire de ça ? ». 
  
Les autorités locales autour de la frontière russe avec l’Ukraine ont instauré l’état d’urgence ces derniers jours en raison de l’arrivée de personnes évacuées des territoires ukrainiens contrôlés par les séparatistes. 
  
Selon le ministère des Urgences, plus de 50 000 personnes ont gagné la Russie depuis que les leaders séparatistes dans le Donetsk et le Lougansk, les deux territoires rebelles, ont prié femmes et enfants de partir vendredi en raison des tensions croissantes. 
  
L’Ukraine combat les séparatistes prorusses depuis 2014, année où Moscou a annexé la Crimée, et plus de 14 000 personnes sont mortes depuis dans les hostilités. (AFP)

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.