Les résultats de l’autopsie suite au décès des deux détenus, Cheikh Ndiaye et Babacar Mané à Rebeuss, confirment la version de l’administration pénitentiaire. Le médecin légiste de l’hôpital Aristide Le Dantec vient d’établir les deux certificats de genre de mort. Il a conclu que les deux prisonniers sont morts à la suite d’une électrocution. Selon lui, une légion de brûlure électrique au cerveau et à l’épaule droite, congestion généralisée et intense des visières secondaires et une défaillance cardio cricuhetone brute », ont provoqué la mort de Cheikh Ndiaye et de Babacar Mané.

seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here