Le ministre secrétaire général du gouvernement, Abdoulatif Coulibaly a mis en doute le bilan fourni par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) à la suite d’un naufrage qui aurait entraîné la mort de 140 personnes. C’est faux, selon le ministre qui dénonce des légèretés dans la démarche de l’agence Onusienne.

«L’OIM n’est pas en mesure de décompter et révéler le nombre de partants et le nombre de morts. C’est tout à fait normal et logique que, dans toutes les embarcations de cette nature, il faut un manifeste de bord pour savoir le nombre de personnes qui est à l’intérieur. L’OIM n’a aucune base de certification. Cette organisation utilise tout le temps les moyens de l’Etat, parce qu’elles ne disposent pas de moyens pour le faire ce genre d’investigations. L’ONU a fait preuve de beaucoup de légèreté dans ce cas», a regretté Abdoulatif Coulibaly dans l’émission Grand Jury de la RFM. 

Pour rappel, l’Organisation internationale pour les migrants a révélé qu’au moins 140 personnes sont mortes noyées le mois dernier, après le naufrage d’une embarcation transportant environ 200 migrants au large des côtes sénégalaises. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), il s’agit du naufrage le plus meurtrier enregistré jusqu’ici en 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here